Select your Top Menu from wp menus

« Tu te souviens du pont qu’on traversait naguère pour passer la rivière tout près de la maison… »

Dans le courant de l’été 2013, les plongeurs des sapeurs-pompiers examinaient les piles du pont vieux. Voici le compte rendu qui paraissait dans le trait d’union de janvier 2014.

Élus au printemps 2014, nous avons bien sûr gardé à l’esprit la sauvegarde de notre monument historique. Nous ne sommes pas restés inactifs comme tendraient à le faire croire certains. En effet après renseignements pris auprès de l’architecte des Bâtiments de France, nous ne pouvions nous contenter d’une « visite » faite par les sapeurs-pompiers, mais le classement du pont nous obligeait à une procédure bien plus rigoureuse à savoir que tous les intervenants dans ces travaux devaient être agréés par les bâtiments de France.

Nous avons donc missionné la société TECH-SUB qui après inspection a remis un rapport détaillé, (ci-dessous) avec croquis à l’échelle des affouillements qui bien que spectaculaires vus de l’extérieur ne mettent pas en cause la solidité du pont. La nécessité de travaux à court terme reste toutefois mentionnée dans le rapport.

La société EIFFAGE a fourni, à notre demande un estimatif des travaux qui approche les 50.000 €. La crue de la Saint valentin nous a permis de formuler une demande d’aide, dans le cadre de la procédure de catastrophe naturelle – Nous sommes dans l’attente d’une décision –

Viennent se greffer sur le dossier, la fédération de pêche et la Direction Départementale des Territoires (anciennement ONEMA)

Le dernier intervenant dans ce dossier est EDF. En effet, pour que les travaux puissent être effectués, il est nécessaire d’assécher le cours de la rivière en recourant à un bâtard d’eau. Les travaux doivent donc impérativement être coordonnés avec une période de maintenance de la centrale hydroélectrique. C’est état de fait a été acté au cours d’une réunion avec les responsables locaux et du GEH Tarn Agout, pour le mois d’avril 2018. Reste la date à fixer précisément en conviant tous les services autour d’une table.

Vous trouverez ci-dessous, tous les documents attestant de notre « immobilisme ».

(Un lien vous permettra d’accéder aux documents d’un simple clic)