Une centenaire fêtée à la maison de retraite de Brassac

Née le 7 septembre 1916 à Saint Pierre de Trévisy, Paulette OULES  a perdu la vue dès son adolescence. Son apprentissage du braille, lui a permis de se plonger dans la lecture. Paulette a été l’organiste de la paroisse de Brassac. Elle avait appris l’instrument avec une demoiselle, aveugle elle aussi. Cet engagement lui permettait de rencontre du monde et de se sentir intégrée dans la communauté. Elle confiait son plus grand regret à une journaliste venue l’interviewer : Ne pas s’être mariée avec Gustave, son amoureux pour ne pas désobéir à ses parents.

Une jolie fête a été donnée pour elle, avec la participation de la chorale, et un spectacle de chansons donné par Lysie. Entourée de sa famille Paulette a participé avec bonheur à cet hommage pour ses 100 ans.

20160907_155142