Des tubes en fibrociment contenant de l’amiante sur le chantier de l’Allée du Château.

Au cours des sondages effectués pour situer les branchements d’assainissement,   les entreprises EIFFAGE et THOUY ont découvert que nombre de tuyaux étaient en fibrociment amianté. Or, le traitement de l’amiante (dépose, transport, stockage) est régi par des règles strictes qui ont encore récemment été renforcées de manière à protéger tant les intervenants que les riverains.

  • image aspi
  • 791554a50afa

Les entreprises vont, avant chaque intervention, délimiter un petit périmètre avec grilles et bâches. Les intervenants seront revêtus d’une combinaison légère, à usage unique, et de masques respiratoires. Enfin, les déchets seront placés dans un « big bag » et déposés dans un camion spécial qui les transportera à un centre technique agréé.

  • amiante
  • imagesGSNWP2WA
  • depot

Le chef de chantier, après avoir étudié au cas par cas la réalisation de cette opération prendra contact avec les riverains qui pourraient voir leur accès impacté par la mise en place des périmètres de sécurité.

Cette opération restera relativement rapide et devrait se dérouler en deux temps :

  • La préparation des zones d’intervention par mise à nu des tubes litigieux, à l’aide de l’excavatrice aspiratrice. Les périmètres de sécurité seront construits à l’aide de barrières grillagées sur lesquelles seront posées du film polyane créant ainsi une zone de protection bien délimitée. Cette phase de préparation devrait durer toute la semaine du 13 eu 19 février.
  • A partir du 20 février et jusqu’aux premiers jours de mars, les tuyaux seront retirés :
    • A l’intérieur des zones protégées, les ouvriers en combinaisons et masques respiratoires protègeront le sol à l’aide d’un film plastique, sous le tube.
    • Une coupe « humide » pour éviter les poussières sera réalisée
    • Le tube sera retiré et déposé dans un contenant approprié et acheminé après regroupement vers un centre de traitement agréé.
    • La zone d’intervention (grilles et le film plastique) sera démontée et le travail se poursuivra à la zone suivante non traitée.

En raison du traitement du chantier en demi-chaussée sous circulation, cette opération sera fractionnée en 4 secteurs traités au fur et à mesure de l’avancement des travaux sur les réseaux :

  • Côté numéros impairs jusqu’à la gendarmerie
  • Côté numéros pairs jusqu’à la gendarmerie
  • Côté numéros impairs de la gendarmerie à la fin de chantier
  • Côté numéros pairs de la gendarmerie à la fin de chantier.

Cette intervention correspondant au mode opératoire préconisé par les organismes chargés de contrôler le traitement de l’amiante ne génèrera aucun danger pour les riverains, aucune poussière ne sera émise (coupe humide) protection du sol et récupération des résidus de coupe – enlèvement, transport, stockage et traitement homologués.

La réalisation de ces travaux, normalement à la charge du propriétaire, seront pris en compte dans leur intégralité par la municipalité.