Barrages et déviations pour la fête.

Les grandes fêtes de BRASSAC sont maintenues, malgré les évènements récents qui ont endeuillé notre pays.

Déjà par le passé, ces joyeuses agapes perturbaient la circulation, au moment de grande affluence, déviant le flot de véhicules par St Agnan. Les autorités largement associées à la mise en place de la sécurité (Préfecture – groupement de Gendarmerie – sous-préfecture- sapeurs-pompiers – croix rouge) ont exigé, au cours de la réunion du 27/07/2016, à peine d’annulation pure et simple, de couper la circulation suffisamment loin des rassemblements de foule. En outre, un blocage « physique » devra être opérationnel pendant ces périodes d’affluence.

De fait, plusieurs voies seront totalement coupées à la circulation :

 

Plan de fermeture des routes

Téléchargez le plan ici

Le CD 622- Arrêté en téléchargement ici :

  1. en aval de la Brigade de Gendarmeriehttp://brassac.fr/wp-content/uploads/2016/08/arC2016037003.pdf
  2. Au droit du chemin de la Catalanié

Le CD 53 – Arrêté en téléchargement ici :

  1. Route de Ferrières au droit du garage Gatimel place Castelnau à Brassac
  2. Route du Bez, au droit de la rue du comte Roland.

En outre, les rues suivantes seront-elles aussi barrées :

  1. Rue des Barris au débouché sur la place Castelnau
  2. La place Saint Georges au niveau de l’hôtel du centre
  3. La rue du Moulin à son débouché sur la rue St Georges.

Du fait du blocage physique aucune possibilité de passage ne pourra être autorisée pendant les plages horaires suivantes :

  1. De 19 heures le 05/08/2016 à 4 heures le 06/08/2016.
  2. De 12 heures le 06/08/2016 à 5 heures le 07/08/2016.
  3. De 12 heures le 07/08/2016 à 4 heures le 08/08/2016.
  4. De 20 heures le 08/08/2016 à 00 heures le 09/08/2016.

Plan des déviations mises en place :

Déviation A

Téléchargez le lien ici :

 

Déviation B

Téléchargez le plan ici

Pendant la durée de ces déviations, la circulation à l’intérieur du dispositif sera strictement réservée aux services de police et de secours.

Notre démarche s’inscrit dans la volonté nationale de ne pas céder face à la menace terroriste, tout en préservant note mode de vie et nos traditions. Il apparait comme indispensable d’assurer une sécurité et une tranquillité maximum, pour que ces réjouissances se passent de la meilleure des façons.

(Extrait de la lettre de Jean-Claude GUIRAUD, maire, aux habitants de BRASSAC)

« Je suis sûr que malgré la gêne occasionnée, vous aurez à cœur autant que la municipalité, le comité des fêtes, et tous les responsables d’associations qui y participent, de faire perdurer notre fête, qui, si par le passé pouvait prêter le flanc à la critique, est depuis ces dernières années citée en exemple, et donnée en modèle d’organisation par les autorités.

Je vous demande de faire preuve de civisme et de tolérance, pour que cette fête soit un succès d’ambiance, de sécurité et d’amusement pour tous.

     Bonne fête à tous. «